Marquise Technologies
 

Marquise Technologies propose des solutions pour l'industrie de la postproduction et utilise pour cela le moniteur PROMINENCE CG3146 d'EIZO.

Marquise Technologies développe des solutions de pointe pour la post-production cinématographique numérique, l'industrie de la radiodiffusion et les fournisseurs de contenu OTT (transmission de contenu vidéo et audio via des accès Internet sans l'intervention d'un fournisseur de services Internet).

L'entreprise s'adresse aux structures de postproduction et aux laboratoires de cinéma numérique et leur propose des solutions haut de gamme pour le mastering, la CQ et le transcodage pour le cinéma numérique, la diffusion et la mise en ligne.

Pour la création et la diffusion de contenus professionnels de haute qualité, les solutions logicielles de Marquise Technologies offrent de nombreux outils pour surveiller l'image, le son et les sous-titres, comparer les versions et vérifier la conformité aux normes pour les contenus en SDR, HDR, HFR et jusqu'à 8K.

En savoir plus sur Marquise Technologies

«Pour la postproduction, un moniteur de référence est indispensable!»


Découvrez les défis auxquels l'industrie de la postproduction est confrontée et les solutions que Marquise Technologies et le moniteur PROMINENCE d'EIZO proposent pour l'aider dans l'interview de Dan Tatut, VP Business Strategy & Development, chez Marquise Technologies.

Laurence Stoll, CEO & Owner

Dan Tatut, VP Business Strategy & Development

EIZO: Pour quoi Marquise Technologies utilise-t-elle le PROMINENCE?

Dan Tatut : Nous créons des outils, c'est-à-dire des logiciels pour la postproduction. Notre clientèle internationale est active dans le domaine de la postproduction pour le cinéma, la télévision, la vidéo, le marché OTT et les plates-formes de streaming ou de vidéo à la demande.

Nous testons le PROMINENCE pour nos clients, car il s'agit d'un moniteur HDR de référence exceptionnel qui peut simplifier considérablement leur flux de travail et leur travail. En tant que moniteur de référence, il offre une qualité maximale.

Pourquoi est-ce si important?

La sortie de chaque appareil est différente. Les différentes marques et formats de télévision, l'écran de cinéma, l'ordinateur portable, la tablette, le smartphone ont des capacités différentes et représentent le contenu de manière différente. Si nous travaillons avec un processus HDR standardisé, nous avons la garantie que nos clients peuvent afficher et livrer leur contenu de manière optimale.

Le PROMINENCE est ce que l'on appelle un moniteur de référence, qui reproduit l'image dans des conditions d'affichage idéales et sert de référence pour la comparaison avec l'affichage automatique d'un support de sortie. Nos clients préparent leurs contenus avec notre logiciel en fonction de cette référence et comparent cette référence avec ce que les utilisateurs verront chez eux. Il en résulte que si vous regardez ce soir chez vous un film policier sur votre  écran de télévision, l'image sera optimisée pour votre marque de télé.

Comment cela fonctionne-t-il exactement?

Nos clients, les sociétés de postproduction, créent par exemple le contenu d'un film avec l'image, le son, les sous-titres et l'emballent dans un format spécifique. Chaque segment industriel a un format différent avec des exigences très spécifiques. Chez Marquise, nous créons ce que nous appelons des livrables ou des masters, pour un environnement de haute qualité. Par exemple, lorsque nos clients fournissent du contenu à Netflix, ils utilisent notre logiciel pour créer le contenu et le fournir dans ce format Netflix spécifique.

Comment s'assure-t-on, lors de la création du contenu, que la meilleure version possible de l'image est affichée sur chaque appareil?

Le contenu doit être adapté au support de sortie. Pour ce faire, le contenu est envoyé avec des métadonnées afin d'indiquer à l'écran comment interpréter le contenu. Pour les bonnes métadonnées, qui sont par exemple Dolby Vision ou HDR 10+, pour un affichage donné, il faut une référence qui fournit la meilleure qualité possible Les métadonnées ainsi créées sont ensuite emballées avec le contenu. Ainsi, lorsqu'un film est affiché sur un smartphone ou un téléviseur, les métadonnées associées au contenu indiquent à l'appareil d'augmenter ou de diminuer la luminosité ou de modifier les couleurs.

En quoi consiste le flux de travail?

Le flux de travail proprement dit consiste à commencer par le moniteur de référence, à préparer les meilleures conditions possibles et à décider ensuite, sur la base de ces conditions, comment adapter l'image pour certaines classes d'appareils. Si le téléphone portable n'est pas en mesure d'afficher les mêmes valeurs de luminance que le PROMINENCE, on modifie légèrement la couleur sur le téléphone pour qu'elle soit similaire à celle du PROMINENCE. On regarde la référence et on essaie de l'utiliser pour obtenir le meilleur résultat possible, c'est-à-dire le meilleur affichage possible sur tous les écrans possibles, qu'ils affichent du HDR ou du SDR.

C'est ce que signifie le mastering, il faut connaître toutes ces différentes classes et ensuite adapter les métadonnées, mais cela n'est possible que si l'on a une référence.

Quels sont les défis particuliers?

Nous ne travaillons pas avec des images statiques, mais avec des images en mouvement. Le défi se manifeste particulièrement dans une plage dynamique élevée, lorsqu'une image à très haute luminance est suivie d'une autre qui est sombre. Dans ce cas, le moniteur doit s'adapter et pouvoir passer d'un état à l'autre suffisamment rapidement pour éviter les images fantômes et les artefacts de déplacement.

Qu'appréciez-vous particulièrement dans le PROMINENCE, même par rapport aux produits concurrents?

Il est optimal pour ce travail, même en comparaison avec d'autres moniteurs. L'une de ses caractéristiques clés est la très bonne reproduction des nuances de noir. C'est important lorsqu'on travaille avec des images sombres, où l'on doit aussi voir les détails qui se trouvent dans les ombres. Si un moniteur de référence n'est pas en mesure de reproduire cela correctement, les contenus sombres ne peuvent pas être affichés correctement sur tous les écrans.

Imaginez un film d'horreur dans lequel tout se passe dans l'obscurité. Si aucun détail n'est visible sur le support de sortie, il n'y a pas de film d'horreur. C'est pourquoi il est très important que le moniteur de référence dispose d'une très grande plage de puissance, afin que l'opérateur de mastering puisse préparer le contenu de manière à ce qu'il soit non seulement correct d'un point de vue photographique, mais qu'il transmette également le message du film.

Votre conclusion?

Nos clients ont besoin d'une sortie haut de gamme et pour cela, ils ont besoin d'un outil qui leur permette d'afficher correctement une sortie haut de gamme. Avec un PROMINENCE, tout le monde travaille avec la même référence. Si l'on ne traite pas le contenu sur un écran de référence, on risque au pire de produire des images qui ne seront pas bonnes lorsque le spectateur les regardera chez lui.

Contrastes prononcés avec une luminosité élevée et des noirs profonds
 

Dispositif de mesure intégré pour des processus de travail automatisés
 

Véritable HDR de qualité de référence sans limitation automatique de la luminosité ou de la gradation locale

Le moniteur de référence HDR PROMINENCE CG3146

Le PROMINENCE CG3146 de la gamme ColorEdge est le premier véritable moniteur HDR de référence au monde avec un capteur de calibrage intégré qui garantit l'environnement de visualisation HDR ultime, aux couleurs exactes. Il donne ainsi aux professionnels de l'industrie de la télévision et du cinéma la certitude indubitable de voir l'image réelle. Avec un contraste de 1:1000000 et 1000 cd/m2, le PROMINENCE permet d'afficher des tons très clairs et très sombres sur la même image.

En savoir plus sur le PROMINENCE CG3146
 

Qu'est-ce que le HDR (High Dynamic Range) ?

HDR signifie High Dynamic Range et permet d'afficher une plus grande plage de luminosité (plage dynamique) que SDR (Standard Dynamic Range), du son le plus sombre au plus clair.

Un moniteur qui supporte le HDR peut donc afficher proprement et simultanément des zones très claires et très sombres, c'est-à-dire une grande plage dynamique. Cela correspond à la perception humaine naturelle des couleurs et de la lumière. En revanche, avec les moniteurs SDR, qui possèdent une plage dynamique plus faible, la luminosité, le contraste ou la fidélité des couleurs sont perdus lors de l'affichage de contenus HDR.

Pour la production de contenus HDR, il est indispensable de disposer de moniteurs sur lesquels tant la luminosité que les couleurs des contenus peuvent être contrôlées et évaluées avec précision.