Lavaux vu du ciel

Régis Colombo est photographe professionnel et vit à Lausanne. Il est actif depuis 20 ans dans les domaines de l'art, de la publicité, du reportage et de la presse.

La photographie avec des drones fait aussi partie de son métier.

Régis, comme un photographe d'art vous impressionnez par vos compositions élaborées. Comment êtes-vous arrivé à la photographie de drone en tant que photographe d'art?

Je prends des photos aériennes depuis le début de ma carrière. Pour les nombreux livres que j'ai réalisés (Vignobles Suisses, Zanzibar, Lausanne) ou pour mes reportages, j'ai utilisé des avions, des hélicoptères, des ballons à air chaud. En 2005, avec un ami, j'ai développé l'un des premiers dirigeables à hélium avec un appareil gros formats dans une nacelle spéciale et un retour vidéo au sol pour pouvoir cadrer l’image.   

Quelles sont les possibilités offertes par la photographie de drone?

La vue aérienne donne une toute nouvelle dimension à la perspective des lieux. L'avantage d'un drone est que vous pouvez rester très près du sol, à l'échelle humaine, presque en 3D. On ne peut pas le faire en avion. Le coût est moins cher que l'hélicoptère mais surtout, j'ai l'avantage de pouvoir décoller à n'importe quel moment quand la météo est la plus favorable. 

La photographie de drones est aussi de plus en plus populaire auprès des amateurs. Avez-vous des conseils sur la façon dont un amateur peut obtenir une bonne photo avec un drone ?

Les amateurs manipulent généralement leur drone aussi bien qu'un professionnel. C'est le regard qui est différent. En tant que photographe professionnel, je reconnais le bon moment et le bon cadrage. En fait, c'est comme avec n'importe quel autre appareil photo – le drone n'est qu'un outil de plus!   

A quoi un amateur doit-il faire attention – y a-t-il des restrictions légales ?

Les amateurs, en particulier, doivent connaître les règles et la législation fédérale sur l'utilisation des drones. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site officiel de l'Office fédéral de l'aviation civile OFAC: https://www.bazl.admin.ch/bazl/fr/home/bonasavoir/drones-et-modeles-reduits.html  

Vos images fantastiques de la région viticole de Lavaux sont impressionnantes : elles ont l'air très magiques et montrent la région sous sa plus belle lumière. Dans quelle mesure le traitement de l'image joue-t-il un rôle ?

Le traitement de l'image est le même que lors de la prise de vue au sol. Sauf pour créer une image panoramique, ici on a besoin d'un très bon logiciel. Le photographe passe souvent des heures à attendre les bonnes conditions météorologiques pour prendre des photos. C'est aussi ce qui fait le succès d'une belle photo, pas seulement la retouche photo.

Vignoble de Bonvillars

Vignoble de La Côte

Lausanne